10 astuces pour payer moins d’impôt

comptable-montreal-hadiPayer moins d'impôt est toujours un sujet de grand intérêt et heureusement, le cadre législatif et fiscal du Canada vous permet la mise en place de beaucoup de solutions pour atteindre ce but. Voici les 10 les plus avantageuses pour les familles:

1. Profiter des REER et des CELI

Conçus spécialement comme des régimes d’épargne sans impôt en vue de la retraite ou bien en cas d’un projet précis (achat d’une voiture, divers travaux dans la maison, des voyages, etc.), les REER et les CELI vous aident à accumuler de l’argent non imposable.

2. Penser à un REER de conjoint

Créer un REER de conjoint ne vous aide pas tout de suite, car vous devrez cotiser comme pour votre propre REER (et vous bénéficierez du même remboursement d’impôt pour les cotisations), mais il vous donne un avantage lors du retrait ultérieur de l’argent. À ce moment-là, vous serez imposé à un taux inférieur, compte tenu du revenu plus modeste de votre conjoint.

3. Faire des investissements par le conjoint ayant le revenu le plus modeste

S’il y a une différence notable entre votre revenu et celui de votre conjoint, lors d’un investissement, choisissez comme investisseur celui de vous deux qui a le revenu le plus modeste. De cette façon, vos gains en capital seront imposés au plus bas taux possible.

4. Demander la Baisse d’impôt pour les familles

Cela peut s’avérer une très bonne idée, à condition que vous preniez en compte votre revenu imposable effectif et celui de votre conjoint. Le revenu imposable effectif dépend des cotisations REER. Un comptable fiscaliste pourra bien vous expliquer comment procéder dans cette situation.

5. Liquider ses pertes

Il n’est jamais facile de vendre à perte un titre perdant ou bien un investissement immobilier, mais il existe un avantage fiscal dans l’affaire. Plus précisément, vous pourrez utiliser cette perte en capital pour diminuer des gains en capital issues d’autres placements pendant la même année. Pour plus de détails, consultez votre comptable fiscaliste.

6. Transférer une partie de votre revenu à votre conjoint

Cette décision de partager une partie du revenu avec le conjoint qui gagne moins peut vous permettre de réduire vos impôts.

7. Acheter une maison avec vos économies

Si vous et votre conjoint avez des REER et décidez à acquérir une maison, sachez que vous avez le droit les deux de retirer jusqu’à 25 000 $ pour la mise de fonds et vous ne devrez pas payer d’impôt.

8. Demander la Prestation universelle pour la garde d’enfants (PUGE)

Si vous êtes parents des enfants âgés de moins de 6 ans, vous avez droit à une prestation mensuelle allant jusqu’à 160 $ par enfant. Même si vous enfants sont plus grands (entre 6 et 17 ans), vous pouvez encore bénéficier d’une prestation mensuelle de 60 $ par enfant. La première fois que vous demandez la PUGE vous devrez remplir le formulaire RC66.

9. Investir au nom de ses enfants

Considérez ce plan d’investissement à long terme et achetez, par exemple, des actions bancaires au nom de vos enfants en charge. Quand ils auront 18 ans, ils pourront en profiter et bénéficier d’un taux d’imposition plus bas sur les gains en capital provenant de cette source.

10. Déduire vos coûts pour la garde d’enfants

Si vous vous trouvez dans la situation de devoir faire appel à une garde d’enfants à cause de votre emploi ou de vous études, vous pouvez en déduire les frais.

Ces 10 astuces sont juste une partie des possibilités dont vous pouvez profiter pour payer moins d’impôt. Pour en découvrir d’autres, faites appel à un expert en fiscalité à Montréal. Il saura vous conseiller et vous présenter en détail les variantes les plus avantageuses pour votre situation financière.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *